14/09/2014 10:11 | Lien permanent | Commentaires (1)

La diplomatie privée au service de la paix et de la sécurité

LORETAN_1.jpgIl y a aussi des lueurs d’espoirs dans les ténèbres des conflits du monde. Havre de paix relative dans la région, la Tunisie se prépare à faire face à ses prochaines élections en octobre 2014. Dans cette perspective, les plus importants partis politiques du pays signaient le 22 juillet dernier une charte d’honneur qui les engage de manière précise, concrète et détaillée à respecter un certain nombre de règles, de principes et de valeurs dans la campagne en vue de cette échéance. C’était l’aboutissement d’un processus dans lequel les formations politiques se sont activement engagées à travers un dialogue franc et ouvert de plusieurs mois. Ce texte commun a été rédigé de manière autonome, indépendante et sans aucune pression extérieure. L’ensemble de ce processus a été accompagné et soutenu par le Centre pour le dialogue humanitaire, HD Centre, organisation non-gouvernementale basée à Genève. Présent aux Philippines depuis 2005, HD s’est engagé dans le processus de paix entre le Gouvernement et le Front de Libération Islamique Moro (FLIM) depuis 2007. Coordinateur d’un groupe de contact international qui conseille et soutient les parties en conflit depuis 2009, le Centre a contribué à l’avancement de ce processus de paix et notamment la signature de deux accords de paix historiques en octobre 2012 et mars 2014. Ces deux accords ont ouvert la voie à une paix durable dans le sud du pays et la fin d’un conflit long de plusieurs décennies qui aurait coûté la vie à au moins 120 000 personnes depuis les années 70 et provoqué le déplacement de quelque 2 millions d’autres.

Bien que travaillant la plupart du temps dans le secret, HD peut se prévaloir de nombreux succès. Certains resteront à tout jamais confidentiels, quelques-uns peuvent être rendus publics. Cette contribution à la paix et la stabilité est aujourd’hui un complément incontournable à l’action des gouvernements dans des situations où les parties au conflit ont besoin d’un intermédiaire impartial prêt à «servir et disparaître». Des pays comme la Suisse et la Norvège le reconnaissent à travers leur importante contribution financière et la collaboration active de leurs diplomates. Car nombreuses sont les zones de conflits où l’intervention d’acteurs non-gouvernementaux tel HD peut être déterminante. Issu du CICR et animé des mêmes principes, le Centre a débuté ses activités en 1999. Il est aujourd’hui l’une des organisations de médiation de conflits les plus influentes au niveau international. Son objectif est de diminuer les souffrances des individus et des populations pris au piège dans les conflits, qu’il s’agisse de crises très médiatisées ou, au contraire, «oubliés». Pour ce faire, HD intervient en tant que médiateur et apporte son soutien et son savoir-faire à d’autres médiateurs. Aujourd’hui, il est présent dans plus de 25 pays sur 4 continents, y compris au cœur des crises actuelles les plus aiguës, en Syrie, en Ukraine et en République centrafricaine. HD prône des solutions négociées aux conflits et réunit pour ce faire les protagonistes des guerres autour de la table des négociations, souvent à son siège genevois, la Villa Plantamour – maison de maître sur les bords du lac Léman mise à disposition par la Ville de Genève. L’organisation parle à tous les protagonistes d’un conflit, même ceux qui sont perçus comme l’incarnation du «mal», si cela permet de résoudre un conflit violent, de sauver des vies et amener la paix. HD fait partie de l’essence même de la Genève internationale et contribue de manière très concrète à la diffusion de son esprit et de sa longue tradition de paix dans le monde. Les crises se multipliant, l’action de HD est de plus en plus demandée et ses ressources sont extrêmement sollicitées. Soutenu par un certain nombre d’Etats, notamment par le Gouvernement suisse, mais également par des sources de financement privées, HD mérite aussi d’être plus et mieux connu et reconnu.

Raymond Loretan, membre du conseil de fondation du Centre pour le dialogue humanitaire

Commentaires

De la diplomatie découlera la paix sur notre planète !

Écrit par : C'est pas bien d'espionner :) | 18/09/2014

Les commentaires sont fermés.