25/02/2018 10:22 | Lien permanent | Commentaires (2)

Croyez-vous aux miracles...

002DD559_83DCB4C88153C3E75B9E108B401D3EB8.jpg6 mars 2016, atteinte depuis fin 2009 d’une maladie orpheline incurable et extrêmement douloureuse le «Cluster Headache» appelé aussi la maladie du patron ou plus froidement la migraine du suicidaire – 50% des malades mettraient fin à leurs jours, ne supportant plus la douleur qui s’apparente à l’arrachage d’un membre sans anesthésie. L’apparition des symptômes a commencé sans crier gare, comme un coup de vent glacial entré dans ma narine gauche, des douleurs lancinantes, terrifiantes, des coups de couteau dans mes sinus, mon œil, mon cerveau, mon oreille et dans la moitié de mes dents. Cette douleur est réapparue toutes les nuits à heure fixe me terrassant dans mon sommeil durant 40 minutes. Soignée plusieurs mois pour une sinusite aiguë, aucun traitement n’arrivait à supprimer le supplice. Jusqu’au jour (18 mois plus tard) après avoir consulté tous les spécialistes, le verdict est tombé sans appel chez un neurologue: «C’est un Cluster Headache, un AVF, nous n’avons aucune idée de sa provenance, nous ne savons pas pourquoi ces crises se déclenchent, ni d’où elles viennent. De plus, nous n’avons aucun traitement à vous proposer, si ce n’est de vous conseiller de vous brancher à l’oxygène lors des attaques. Cette maladie est très rare et en principe se présente sous forme épisodique, chez vous il semblerait qu’elle soit chronique.»

En 2016, j’étais à cinq crises par nuit, toutes les nuits, je ne pouvais plus prendre l’avion sans oxygène. Avec un bureau à Hongkong c’était devenu très compliqué. Je n’avais qu’une obsession: en finir proprement, étant donné qu’à chaque attaque j’étais persuadée que mon cerveau allait finir par exploser. En mars 2016, juste avant le salon de Baselworld, j’ai décidé de m’envoler pour Maurice. J’y suis arrivée dans un état physique déplorable, avec des attaques qui ne me quittaient plus, j’étais dévastée.

Pourtant je n’étais pas seule, sitôt arrivée, une amie me glissait dans le creux de la main un numéro de téléphone – «Appelle ce maître Reiki, il va t’aider». Il va de soi que je n’ai pas attendu, je n’avais plus rien à perdre, de plus le Reiki ne faisait pas encore partie des nombreuses portes déjà poussées.

Eh bien, ma rémission a débuté à l’instant précis où Jean-Michel a poussé notre porte, où ses mains se sont posées sur ma tête. Après une heure et demie d’initiation, j’ai commencé à sentir ma douleur s’estomper légèrement, mais sûrement. Croyez-vous en l’énergie, Babette? Avez-vous la foi en quelque chose ou en quelqu’un? Vous sentez-vous connectée aux autres et à votre environnement? Avez-vous comme pensée première au réveil celle de la gratitude, connaissez-vous votre corps et le rôle des 24 positions de vos mains? Savez-vous que le fait d’aligner vos chakras peut équilibrer votre énergie? Savez-vous qu’avec votre esprit, il vous serait possible de vous soigner par vous-même sans aide extérieure et qu’il est possible de nettoyer au quotidien toutes les émotions reçues en permanence? Savez-vous qu’aussi insensé que cela paraisse, il serait bon de remercier votre douleur pour espérer qu’elle vous quitte? Pratiquez-vous la méditation? Connaissez-vous la physique quantique? Savez-vous que vous êtes comme tous les êtres humains, capable de vous soigner ou de soulager votre prochain? Avez-vous déjà pratiqué par la pensée une introspection de votre esprit?

Depuis deux ans, j’ai répondu à la plupart de ces questions, j’apprends et je mets en pratique. Au fur et à mesure, ma perception de la vie change et mon état de santé s’est considérablement amélioré jusqu’à obtenir une rémission presque totale. En 2017, j’ai affronté une dizaine d’attaques et cette année, pour l’instant, aucune.

Oui, je crois aux miracles, au même titre que lorsqu’une émotion est perçue, elle peut faire rouler une larme sur ma joue.

Babette Keller-Liechti, Présidente de Keller Trading SA

Commentaires

Bonjour,
Suite à une coterisation dans mes sinus,j’ai souffert pendant
25 ans des mêmes symptômes que vous du côté gauche.
3 fois par jour toujours à la même heure pendant 45 minute,Le Matin l’apr Midi et le soir.on m’a juste dit de m’habituer à la douleur que ce n’était pas le système nerveux qui était touché mais le système sympathique (parallèle au système nerveux)donc aucun médicament possible. Après 20 ans mes douleurs ne sont apparu plus qu’ une fois par année mais 1 mois complet quand même.Et après 25 ans les douleurs ont enfin disparu
j’ai bien sûr comme vous tout essayer entre 2 aussi des guérisseurs.
Je souhaite vraiment que cela marche pour vous car c’est vraiment
insupportable.la seule bonne nouvelle que je voulais vous dire c’est
que ça peut disparaître en espérant le plus vite possible
Amitié
G.Oberson.

Écrit par : Oberson | 26/02/2018

Bonjour votre témoignage m'a vraiment intéressé je souffre d'un cluster depuis 10 ans j'ai des traitements mais qui ne sont pas forcément efficaces et de l'ombre.
Est-ce qu'il serait possible d'avoir le nom de la personne qui vous vous fais des séances de Reiki merci!

Écrit par : Perrinne | 02/03/2018

Les commentaires sont fermés.