09/12/2018 12:43 | Lien permanent | Commentaires (0)

«Capitale culturelle suisse»: l’art de mettre en scène ses atouts

L’idée de Daniel Rossellat est porteuse: créer tous les quatre ans, une capitale suisse de la culture. La Chaux-de-Fonds ouvrirait les feux.

Bleublog0912.jpgDaniel Rossellat a le talent de rassembler autour d’idées innovantes. Son inspiration: créer en Suisse, tous les quatre ans, une capitale culturelle éphémère sur le modèle des capitales culturelles européennes!

En désignant une ville pour devenir capitale culturelle suisse une année durant, un jury permettra à sa région de réaliser un projet collectif d’envergure valorisant son ADN culturel. Créé à un rythme régulier, cet événement majeur exposera les différentes sensibilités du pays en affichant une ambition artistique et sociale contemporaine. De nouvelles perspectives de développement seront offertes aux régions du pays. Le rôle bénéfique de l’activité culturelle pour l’économie fait partie des atouts du projet; l’attractivité touristique accrue, ses retombées financières pourraient offrir des possibilités de rénover certaines infrastructures culturelles ou d’autres secteurs.

Lien social, mobilisation citoyenne, transformation de la gouvernance locale couplée à l’offre culturelle: la formule de Daniel Rossellat, président de l’association «Capitale culturelle suisse» est porteuse de changements profonds. Une première étude de la HEG Arc reconnaît le potentiel du projet et ses impacts positifs sur la ville organisatrice en termes de cohésion sociale, de tourisme et d’économie.

Au Laténium de Neuchâtel lors de la 20e Rencontre d’ID régionS/Forum citoyen, Daniel Rossellat en a souligné les points forts: unir une région autour d’un projet mobilisateur et citoyen, promouvoir la diversité culturelle en Suisse et contribuer au développement durable des régions du pays. On dépasse ainsi l’ancienne vision plus statique et limitée dans le temps, d’une exposition nationale gigantesque et coûteuse. Et dont l’héritage est souvent décevant. À l’inverse, le succès des capitales européennes de la culture impressionne. Prenons l’exemple de Lille qui a su transformer radicalement son esprit, sa culture, ses infrastructures et son image.

L’heureuse élue de la première édition pilote serait La Chaux-de-Fonds. Alain Ribaux, chef du Département de la justice, de la sécurité et de la culture du canton de Neuchâtel l’a compris: le lancement du débat dans de récentes assemblées citoyennes offre des perspectives intéressantes dans le cadre des accords de positionnement stratégique du canton. Sous la bannière «Espaces de liberté et de création» les communes des Montagnes neuchâteloises ont en effet convenu de mettre en valeur l’inventivité de ce berceau horloger, le dynamisme artistique et les atouts patrimoniaux qui les relient.

La culture esquisserait la voie d’un nouveau paradigme pour notre pays et, comme un bonheur ne vient jamais seul, d’une nouvelle philosophie de vie. Je rêve que ce projet puisse catalyser des valeurs collectives assez puissantes, inspirant des alternatives à nos sociétés aux inégalités croissantes et piégées par un modèle de consommation à outrance, délétère pour l’environnement. N’avez-vous jamais rêvé d’une vie où l’on a des heures devant soi pour dévorer la littérature mondiale puis sortir au théâtre ou au concert pour se nourrir et débattre des expressions actuelles? Un monde irrigué par des énergies revigorantes offrant une vraie place aux jeunes générations pour exprimer leurs aspirations?

Avec l’idée de Daniel Rossellat, la Suisse se réinvente, dynamitant le Röstigraben et autres frontières devenues subitement dérisoires et obsolètes. On se prend carrément d’affection pour le fédéralisme, cette construction politique volontariste, si souvent malmenée chez nous alors qu’elle fonde notre histoire et la singularité helvétique, vantée sur toute la planète. Un retour de flamme inattendu, original et porteur d’espérances.

Anne Bisang, Directrice artistique TPR- Théâtre populaire romand Centre neuchâtelois des arts vivants 

Les commentaires sont fermés.